ReduireVotreEmpreinte

Reconnecter

Tourisme

Valoriser

Quatre décennies de recherche et développement : Les 7 principes Sans trace© reconnus au Québec et dans plus de 80 pays à travers le monde

Cette vidéo du National Park Service aux États-Unis démontre l’importance des 7 principes Sans trace©  dans la préservation du caractère naturel des aires de récréation. Pour aujourd’hui et les prochaines générations. Dans l’arrière-pays comme en milieu urbain. 

Cette vidéo n’est malheureusement pas disponible en version française.

© 1999 by the Leave No Trace Center for Outdoor Ethics: www.LNT.org // Adaptation française de Sans trace Canada: www.sanstrace.ca

Éduquer et faire apprécier la nature

Le programme Sans trace est à l’œuvre depuis quarante ans d’un bout à l’autre des États-Unis dans le but de réduire au minimum l’empreinte écologique des visiteurs dans les aires naturelles. Le Leave No Trace Center for Outdoor Ethics y anime un vaste réseau de partenariat avec plusieurs centaines d’entreprises et d’organismes gouvernementaux et non gouvernementaux qui rend possible la transmission des 7 principes Sans trace© auprès de millions d’enfants et d’adultes chaque année en milieu urbain et dans l’arrière-pays.

En transmettant le Sans trace, on s’éloigne radicalement d’un modèle axé sur la réglementation. On mise plutôt sur l’éducation et l’appréciation de la nature pour développer la capacité des visiteurs à optimiser leur processus de décision dans leurs activités récréatives.

À la base du programme Sans trace, on retrouve une éthique de la responsabilité envers le monde naturel. Cette éthique s’incarne dans une série de principes appelée tout simplement les 7 principes Sans trace©. Ces principes sont fondés sur une base scientifique. Ils fournissent des balises claires à la portée des visiteurs de tout âge et degré d’expérience. Ils s’accompagnent de techniques de réduction des impacts qui ont été éprouvées. De conseils sont fournis pour le choix judicieux de l’équipement minimum requis.

La formation pour l’enseignement du Sans trace

Aucune certification n’est requise pour enseigner le Sans trace auprès de groupes d’enfants ou d’adultes. Le Leave No Trace Center for Outdoor Ethics et Sans trace Canada, son représentant au Canada, maintiennent le standard de qualité du programme en exigeant des formatrices et formateurs qu’ils suivent la formation requise auprès des fournisseurs ou des entrepreneurs autorisés.

Le programme Sans trace au Canada

Chez nous, Sans trace Canada développe un réseau de partenaires désireux de contribuer à la promotion de l’usage responsable de nos aires naturelles afin qu’elles demeurent  à jamais des lieux propices à l’émerveillement, à l’inspiration et à l’exploration.

Pour devenir partenaire de Sans trace Canada ou pour commander le matériel servant à la promotion ou à la transmission des 7 principes Sans trace©www.sanstrace.ca

© 1999 by the Leave No Trace Center for Outdoor Ethics: www.LNT.org // Adaptation française de Sans trace Canada: www.sanstrace.ca

La fréquentation de masse ne va pas sans impact

Le concept Sans trace remonte aux années ′60 alors qu’on commence à prendre la mesure des impacts biophysiques entraînés par une hausse de la fréquentation des aires protégées par une toute nouvelle population en quête d’activités récréatives.

Dans les années ′80, le Service des forêts du département de l’agriculture des États-Unis initie le programme Sans trace dans le but de promouvoir une éthique du plein air et des pratiques durables auprès des visiteurs et des campeurs.

En 1990, fort du partenariat qui s’est développé avec les autres agences fédérales, le Service des forêts demande à la National Outdoor Leadership School (NOLS) de l’aider à concevoir un programme de formation pour l’enseignement des pratiques de réduction d’impact qui soit scientifiquement fondé.

Trois ans plus tard, pressés de généraliser l’éveil et l’éducation au respect des aires naturelles, des acteurs de tous les horizons du plein air (entreprises, associations sportives, manufacturiers, organisations sans but lucratif, NOLS et les agences fédérales) font l’unanimité autour de l’idée de confier le programme Sans trace à une organisation indépendante.

La Sporting Goods Manufacturers Association incorpore en 1994 l’organisation Leave No Trace avec le soutien financier additionnel de la Outdoor Recreation Coalition of America. En 2002, l’organisation adopte la nouvelle appellation sous laquelle elle opère toujours : Leave No Trace Center for Outdoor Ethics.

Quarante ans de progrès

Aujourd’hui, le programme Sans trace en est à sa quatrième décennie de développement. Des millions de dollars ont été investis dans la recherche scientifique, la formation et la livraison du programme à travers les 50 États du pays.

Face aux nouvelles tendances, les principes ont été adaptés aux milieux urbains et à dix-sept activités récréatives pratiquées dans les aires naturelles. Ils existent également dans une version spécialement appropriée aux enfants.

Au plan international, plus 80 pays ont bénéficié des ressources professionnelles du Leave No Trace Center for Outdoor Ethics.

De nouveau cette année, des milliers de formateurs transmettront les 7 principes Sans trace© à des millions d’individus aux États-Unis grâce à un immense réseau de partenariat.

© 1999 by the Leave No Trace Center for Outdoor Ethics: www.LNT.org // Adaptation française de Sans trace Canada: www.sanstrace.ca

Au Québec, on réduit son empreinte en nature

Le Sans trace explique en bonne partie la qualité de l’expérience dans les parcs aux États-Unis où il est implanté depuis quarante ans. Au Québec, le mouvement en faveur d’une pratique plus responsable du plein air est également bien vivant.

Sans trace Canada / Leave No Trace Canada est l’une des quatre branches du Leave No Trace Centre for Outdoor Ethics à l’international. L’organisation sans but lucratif a été fondée par un groupe d’acteurs convaincus au Québec et ailleurs au Canada dont Aventure Écotourisme Québec, Mountain Equipment Coop, la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP).

Aujourd’hui, le Sans trace fait partie du programme de formation des guides et des autres professionnels du tourisme d’aventure et de plein air. Il est relayé dans les milieux associatifs et professionnels, tels que chez Aventure Écotourisme Québec, la Fédération québécoise de la montagne et de l’escalade, la Fédération québécoise du camping et du caravening, l’Association des scouts du Canada etc. Des organisations comme la Coopérative de solidarité Vallée-Bras-du-Nord ou Parcs Québec l’ont intégré à leur approche éducative auprès de leurs visiteurs. De plus petits organismes font aussi leur part. Par exemple, au Camp Quatre Saisons, les membres du personnel sont formés au Sans trace et les campeurs voient leurs habiletés et leur adhésion reconnus par un « Certificat jeunesse ».

Pour devenir partenaire de Sans trace Canada et pouvoir fièrement arborer son adhésion au Sans trace : www.sanstrace.ca

De ville en forêt

De ville en forêt est partenaire de Sans trace Canada et agit comme entrepreneure indépendante autorisée pour la formation aux 7 principes Sans trace©.

© 1999 by the Leave No Trace Center for Outdoor Ethics: www.LNT.org // Adaptation française de Sans trace Canada: www.sanstrace.ca

Exploitation et conservation des milieux naturels à concilier

En 2014, le Leave No Trace Center for Outdoor Ethics a demandé à un grand échantillon de gestionnaires d’aires protégées de l’aider à évaluer l’effet du programme Sans trace. La moitié des répondants disent alors observer huit formes principales d’impact lié aux activités récréatives de leurs visiteurs de l’ordre de modéré à extrême: gestion inadéquate des excréments humains, élargissement des sentiers, introduction d’espèces invasives, bruit, déchets, feux, dommage à la végétation, passage de véhicules tout-terrain, comportement inadéquat envers les animaux.

Les résultats en bref:

  • 77% font couramment appel aux 7 principes Sans trace© pour informer les visiteurs.
  • 37% affirment que le Sans trace est modérément ou extrêmement efficace dans la réduction des impacts liés aux activités récréatives.
  • 36% estiment que l’impact de la fréquentation a diminué au cours des dix dernières années grâce au programmeSans trace.
  • 41% déclarent que la quantité de déchets abandonnés dans les aires naturelles a diminué au cours des dix dernières années grâce au programme Sans trace.

© 1999 by the Leave No Trace Center for Outdoor Ethics: www.LNT.org // Adaptation française de Sans trace Canada: www.sanstrace.ca

Pratique exemplaire au Québec

La Coopérative de solidarité Vallée-Bras-du-Nord est considérée par le milieu professionnel comme celle ayant la démarche de développement durable la plus aboutie et la plus intégrée (Tranquart, Manu (2013). Ingénierie des projets écotouristiques et durabilité environnementale, Université du Québec à Chicoutimi). Le programme Sans trace est l’un des instruments de cette réussite.

Les 7 principes Sans trace©

  1. Préparez-vous et prévoyez
  2. Utilisez les surfaces durables
  3. Gérez adéquatement les déchets
  4. Laissez intact ce que vous trouvez
  5. Minimisez l’impact des feux
  6. Respectez la vie sauvage
  7. Respectez les autres usagers

© 1999 by the Leave No Trace Center for Outdoor Ethics: www.LNT.org // Adaptation française de Sans trace Canada: www.sanstrace.ca

Les 7 principes en détail + Principes écoresponsables additionnels

De ville en forêt respecte les normes de formation du Leave No Trace Center for Outdoor Ethics aux États-Unis dans la dispensation du programme Sans trace. Sans trace Canada reconnait De ville en forêt comme prestataire indépendante de services de formation.

Training Structure

Source : Leave No Trace Center for Outdoor Ethics: www.LNT.org

 

INCERTAIN.E DE L’ÉQUIPEMENT À EMPORTER?

Equipement

OBTENEZ NOS CONSEILS EN DIRECT!